SIE - Association Montjoye

Pôle socio-judiciaire

rue arson et schéma de la justice - Association Montjoye
Pôle Socio-Judiciaire

Le PÔLE SOCIO-JUDICIAIRE se compose de 5 services :

  • AEMO : Action Éducative en Milieu Ouvert
  • Investigation Éducative
  • Aide aux Victimes
  • Alternative
  • Espace Rencontre

Le PÔLE SOCIO-JUDICIAIRE met en œuvre des mesures judiciaires ordonnées au civil et au pénal au profit de mineurs et de majeurs.
Les services éclairent le magistrat dans sa prise de décision, accompagnent les mineurs et leur famille dans le cadre de la protection de l’enfance, les victimes d’infractions pénales (particuliers ou salariés d’entreprise) et les auteurs d’infractions pénales via la mise en place de mesures ordonnées. Ils proposent des accompagnements sociaux, juridiques, psychologiques selon les problématiques repérées.

 

Répartis sur 16 sites et dans 9 villes des Alpes Maritimes (a), les 4 services du pôle habilités par le Ministère de la Justice interviennent auprès des publics concernés, sous mandat de l’institution judiciaire, pour mener à bien des missions de service public.

(a) : Grasse (1 site) – Cannes (1 site) – Vallauris (1 site) – Antibes (2 sites) – Cagnes sur Mer (1 site) – Saint Laurent du Var (1 site) – Nice (6 sites) – Carros (1 site) – Menton (2 sites)

 

LES DIMENSIONS SOCIALES
  • Éclairer la décision du magistrat
  • Protéger l’enfant
  • Soutenir les victimes

Accompagner les auteurs d’infractions pénales

LES FORCES
  • La pluridisciplinarité des équipes qui composent les services, avec une multitude d’acteurs (professionnels diplômés ou bénévoles), permettent d’analyser les problématiques repérées et d’apporter des solutions,
  • Un réseau partenarial important intra association et externe permet de traiter en interne ou de réorienter,
  • Des structures et des actions reconnues depuis des décennies sur le département.
MISSIONS
 Les services du pôle s’attachent à répondre aux sollicitations judiciaires visant l’accompagnement : des mineurs et des familles dans le cadre de la protection de l’enfance, des auteurs d’infractions pénales au travers de la mise en œuvre des mesures ordonnées, des victimes d’infractions pénales.